Depuis 2011, votre spécialiste de l'importation
directe de véhicules et de pneus
024 557 8002

Imprimer

Partager

La fin du moteur thermique en 2040 ? Trois pays du centre de l'europe vont de l'avant.

image

Le Royaume-Uni semble vouloir emboîter le pas à la France et l'Allemagne (en 2030) pour stopper la vente de voitures uniquement thermiques en 2040. Le tout électrique approche à grands pas.
Actuellement, les ventes combinées de voitures électriques et hybrides ne représentent que 4% du marché anglais. Pourtant d’ici 23 ans, le gouvernement voudrait bannir la vente de véhicules à moteurs totalement thermiques. Le plan du gouvernement britannique pourrait proposer une transition en douceur, en commençant par exemple par bannir les véhicules les plus anciens et les plus polluants dans les années à venir, puis en ne proposant plus que des véhicules hybrides ou 100 % électriques à la vente. Les possesseurs de véhicules essence ou diesel au moment de l’application de la mesure ne seraient toutefois pas touchés, elle n’affecterait que les véhicules neufs. 3 milliards d’euros seraient alloués à la transition carburant-électrique, sous la forme de prime à l’achat d’un véhicue électrique et de reprise d’un ancien véhicule polluant, sous certaines conditions.


Volvo passera au tout électrique à partir de 2019

image

Le groupe de Göteborg est le 1er grand constructeur à prévoir d'électrifier tous ses modèles et à se fixer une feuille de route pour l'abandon progressif du moteur à combustion interne, un siècle et demi après son invention.

Propriété du constructeur chinois Geely depuis 2010, il compte lancer cinq modèles intégralement électriques entre 2019 et 2021, trois sous sa marque et deux sous la marque Polestar.
Polestar est une filiale destinée à se spécialiser dans le développement de véhicules électriques à hautes performances, un créneau pour l'instant occupé sans concurrence par Tesla.
Une palette de modèles hybrides (carburant-électricité) viendra compléter la gamme afin de constituer, selon Volvo, «l'une des offres de voitures électriques les plus larges» du marché.

Le premier modèle électrique sera fabriqué dès 2019 en Chine, le lieu de production des quatre autres restant à déterminer. Le constructeur de Göteborg a fait le constat que «les consommateurs plébiscitent de plus en plus les voitures électrifiées» et entend répondre à la demande croissante pour des véhicules propres - ou moins polluants.
Selon son porte-parole, le constructeur suédois continuera de fabriquer au-delà de 2019 les modèles essence et diesel lancés avant cette date mais ceux-ci seront progressivement remplacés avec l'arrivée de nouveaux modèles 100% électriques ou hybrides.

La législation européenne prévoit que les gammes devront respecter en moyenne quelque 95 grammes de CO2 par kilomètre, sous peine de sanctions, à l'horizon 2021.

Depuis que Geely a racheté la marque à l'américain Ford en 2010, Volvo Cars a connu un redressement spectaculaire. En 2016, son bénéfice net a presque doublé pour dépasser 600 millions d'euros (plus de 650 millions de francs).


Michelin: un pneu 3D qui dure toute la vie de la voiture

image

Michelin, une nouvelle invention en cours

Michelin présente un concept de pneumatique qui durerait toute la vie d’une automobile.
L’idée ? Rechapper la bande de roulement au moyen d’une imprimante 3D.
Le manufacturier présente un concept novateur de pneumatique qui durerait toute la vie d’une automobile. En réalité, le pneumatique s’userait comme aujourd’hui, mais il serait réchappé ou rechargé via l’impression d’une nouvelle bande de roulement au moyen d’une imprimante 3D. Pourquoi pas ?
C’est à Montréal au Canada que Michelin a dévoilé ce concept nommé Vision. Dix-neuf brevets ont été déposés. Il faut noter que le pneu se confond ici avec la roue de façon à ce que la bande de roulement fasse corps avec une structure capable de supporter le poids d'une voiture. Le pneu est donc dépourvu de cavité remplie d’air et il ne peut donc ni crever ni éclater.
Il est en outre rechargeable. On vous explique : grâce à une imprimante 3D, on peut déposer la certaine quantité de gomme sur la bande de roulement et y recreuser des sillons de manière à rendre le pneu utilisable. Ce qui permet évidemment d’adapter le pneu à toutes les situations. On pourrait par exemple imaginer d’y creuser des lamelles pour l’hiver puis de repasser en dessin « été » par la suite. Michelin indique par ailleurs que « le matériau utilise la technologie de la vulcanisation à froid et qu’il offre les mêmes performances qu’une bande de roulement conventionnelle ».
Ce pneu Vision est évidemment aussi connecté ce qui permet de connaître ne temps réel ses son état et son usure.

Le Vision concept ravira aussi les sensibles à l'écologie, car il est entièrement réalisé à partir de matériaux recyclés et recyclables. Même la bande de roulement serait biodégradable. Espérons que les résultats des recherches aboutissent à un vrai pneu de série.